Recruter un intermittent du spectacle : vers qui se tourner ?

Recruter un intermittent du spectacle : vers qui se tourner ?

Recruter un intermittent du spectacle n’est pas une mince affaire. En effet, ce statut professionnel est assez particulier, et requiert de faire appel à plusieurs entreprises ou agences avant de parvenir à recruter le candidat idéal. Du contrat d’embauche aux cotisation sociales en passant par la gestion de paie, à qui s’adresser pour recruter un intermittent du spectacle ? Cet article vous éclaire sur la marche à suivre et vous explique à quelle porte frapper.

RECRUTEMENT : VERS QUI SE TOURNER ?

Afin de pouvoir recourir aux services d’un intermittent du spectacle, la première chose à faire est d’obtenir une licence spectacle. L’employeur doit, pour ce faire, s’enregistrer auprès de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC).

Afin d’embaucher un intermittent, il est obligatoire d’effectuer une Déclaration préalable à l’embauche (DPAE). Cette déclaration s’effectue une seule fois auprès d’un seul interlocuteur, l’Urssaf. Sans la DPAE, il est impossible pour une association d’embaucher un intermittent du spectacle.

Cette déclaration peut aussi s’obtenir auprès du Guichet Unique du Spectacle (Guso). Cet organisme concerne principalement les associations et entreprises qui n’organisent pas plus de six prestations par an. Le Guso travaille à alléger les procédures administratives relatives à l’embauche des intermittents du spectacle. Il gère les contrats, les démarches en lien avec les cotisations sociales, la paie, etc. Grâce au Guso, toutes ces démarches sont facilitées pour les employeurs, et donc pour les employés. Il édite les bulletins de paie, reverse les allocations aux intermittents, fournit les attestations nécessaires à Pôle Emploi… bref, vous l’aurez compris, il est indispensable.

Toutefois, pour les autres entreprises qui souhaitent organiser un nombre plus important de prestations à l’année, d’autres solutions existent. C’est le cas des cabinets spécialisés, qui offrent des prestations adaptées aux besoins des employeurs du monde du spectacle. Elles proposent l’externalisation des démarches administratives pour les employeurs. Aux vues du véritable casse-tête que représente le statut des intermittents, l’essor de telles entreprises est une véritable aubaine pour les employeurs.

Quels services proposent-t-elles ?

Elles offrent des services très proches de ceux proposés par le Guso. Toutefois, il s’agit de plus petites structures, ce qui permet bien souvent de mieux répondre aux besoins spécifiques des clients. Quelles prestations proposent ces entreprises afin de faciliter le recrutement des intermittents ?

  • Rédaction de contrat de travail : spécialisées dans le domaine du spectacle, ces entreprises sont en mesure d’effectuer des contrats de travail pour les intermittents en bonne et due forme (CDDU, CDD ? CDI, etc.)
  • Externalisation de la gestion de paie : nombreux employeurs choisissent, pour se simplifier la tâche, d’externaliser leur système de paie, en le confiant à des entreprises spécialisées. Elles sont souvent équipées de logiciels adaptés, tels que sPAIEctacle, ou encore DV Log, qui leur permettent de répondre au mieux aux besoins spécifiques de leurs clients.

Vous l’aurez compris, ces entreprises prennent en charge l’ensemble des démarches administratives complexes qui pèsent généralement sur l’employeur. Ce sont elles qui éditent les feuillets congés spectacles, calculent les droits au chômage, le tout en se basant sur les cachets et autres formes de rémunérations des intermittents. La complexité de ce statut à part rend la tâche ardue. C’est pour cette raison que de nombreux employeurs choisissent de la déléguer à des spécialistes. Cela permet, entre autres choses, de faciliter le recrutement des intermittents. Beaucoup renonceraient probablement à embaucher des artistes, une fois conscients de la montagne administrative que cela représente.

Write a Reply or Comment