Pôle Emploi spectacle cinéma

Pôle Emploi spectacle cinéma

Pôle Emploi Spectacle est un réseau spécialisé pour les professionnels du spectacle. Son objectif est double. Tout d’abord le réseau a pour objectif d’aider les employeurs dans le recouvrement de leurs cotisations ainsi que dans leur recrutement. Ensuite, il s’agit d’aider les professionnels du spectacle dans leur recherche d’emploi ainsi que d’assurer le versement d’une allocation pour ceux ayant droit au chômage.  Dans cet article, nous verrons quel est le rôle du réseau Pôle Emploi cinéma, que ce soit d’un point de vue de l’employé ou de l’employeur.

D’un point de vue employé

 

Accompagnement dans la recherche d’emploi

Les métiers du cinéma et du spectacle ne sont pas des métiers comme les autres du fait de la diversité des métiers qui y sont présents. C’est d’ailleurs pour cette raison que le service Pôle Emploi spectacle a vu le jour. Lorsque l’on pense au domaine du spectacle, on a tendance à penser en premier lieu à ceux qui se trouvent sur le devant de la scène. Mais dans les coulisses se cachent une diversité de métiers, allant de l’ingénieur du son au décorateur, en passant par le chef constructeur. Le réseau Pôle Emploi cinéma s’est ainsi spécialisé dans le domaine du spectacle afin de répondre au mieux aux enjeux du métier.

Ainsi, son premier rôle consiste à accompagner ces professionnels dans leur recherche d’emploi tout en tenant compte de la particularité de leur métier: préparation aux entretiens, aide à la candidature, proposition d’offres d’emploi, tout est mis en œuvre pour faciliter l’insertion de ces talents. Cet accompagnement est à la fois individualisé, mais comporte également une dimension plus globale.

Mettre en place des dispositifs d’aide à l’emploi

De manière plus globale, Pôle Emploi spectacle met en place différents dispositifs pour faciliter l’accès des professionnels du spectacle à l’emploi. Ce peut être par exemple la mise en place de formations ou encore de rencontres professionnelles.

Versement de l’allocation chômage

Selon le site pole-emploi.org, en 2017, l’emploi d’intermittents du spectacle concerne plus de 272 000 salariés et un quart d’entre eux ne réalise qu’un seul contrat au cours de l’année. Il apparaît ainsi que dans le domaine des métiers de la culture en général et du spectacle en particulier, la précarité y soit fréquente. Ainsi, afin de valoriser l’offre artistique en France, assurer le versement d’une allocation à certains professionnels du spectacle entre deux CDD constitue un moyen de pallier à cette précarité.

C’est l’un des rôles de Pôle Emploi spectacle, celui de procéder au versement de l’allocation pour les personnels du spectacle ayant droit au chômage sous certaines conditions.

Pôle Emploi spectacle : l’allié des employeurs

Aide au recrutement

Pôle Emploi spectacle est en mesure de recueillir les besoins des entreprises en matière de recrutement et d’y répondre de manière personnalisée, tout en comprenant les enjeux du domaine du spectacle. Une fois ce besoin recueilli, l’aide au recrutement peut s’effectuer de différentes manières. D’une part, le réseau peut proposer à l’entreprise des candidats pouvant répondre aux besoins de l’entreprise. D’autre part, Pôle Emploi spectacle peut assister l’entreprise en la conseillant sur le processus de recrutement, de l’entretien à l’intégration au sein de l’entreprise.

Recouvrement des contributions des entreprises

Outre les cotisations dues à l’URSSAF, c’est le Pôle Emploi qui se charge du recouvrement de certaines contributions pour les employés du spectacle telles que l’assurance chômage, la majoration CDD ou encore l’AGS qui permet de garantir les salaires en cas de liquidation judiciaire ou de redressement.  Si votre activité principale n’est pas le spectacle, c’est le GUSO (Guichet Unique du Spectacle Occasionnel) qui se charge de récolter vos contributions.

Write a Reply or Comment